Marée noire dans le golfe du Mexique

Publié le par earth-protection-programm.over-blog.com

 

Dans le golfe du Mexique...

 

Le 20 avril vers 22h, les,ingénieurs et les techniciens de BP (british petroleum) travaillent sur la nouvelle plateforme du nom de Deep-water Horizon qui est située à 70 km des côtes de la Louisianne. Pour finaliser leur travail, il ne reste plus qu'à couler une chape de ciment et le puit qu'ils ont forré sera sécurisé. Mais tout ne s'est pas passé comme prévu car les voyants des écrans de contrôles s'allument: il y a une pression trop élévée dans le tuyeau qui relie la plateforme au puits de pétrole. Et le désastre arrive : un mélange de gaz et de boue remonte des profondeurs et jaillit sur le pont. Une seule petite étincelle a suffit pour qu'une exposion gigantesque se produise.

 

 Cent vingt six personnes travaillaient sur cette plateforme, qui était, comme le Titanic un bijoux de la technologie moderne et qui, comme le paquebot a sombré, malheureusement onze personne ont perdu la vie dans cette explosion qui engendrera la marée noire la plus grande, sûrement, du siècle.... L'incendie , qui ne passe pas inaperçu, résistera deux jours aux puissants jeys d'eaux des bateaux pompiers jusqu'à ce que la plateforme sombre. Elle s'échoue 1500m plus bas, sur le plancher océanique, entrainant dans sa chute le tuyau qui la reliait au puits. Des flots de pétrole commencent à jaillier en profondeur. Normalement, le bloc obturateur du puit, un gros bouchon de sécurité placé à la sortie du forage, aurait du sous la pression se bloquer et se vérouiller, ce n'a pas été le cas, pour une raison mystérieuse....

Cinq mille barils de pétrole par jour, soit cinq fois plus qu'initialement estimé, , ont annoncé les garde-côtes mercredi, après la découverte d'une fuite supplémentaire.

  

 


 

voici un aperçu de cette catastrophe


Mexique.jpg

Améliorations ??

voici les dates importantes de cette marée noire incontôlable ...

  

22 avril 2010: début de la marée noire

3 mai 2010: pour stopper le geyser au fond de l'océan i; faut creuser un puit secondaire pour injecter une boue très lourde, qui bloquera le puits de pétrole. Les ingénieurs de BP ont donc aussitôt envoyé sur le site une plate-forme de forage qui a mis dix jours pour arriver !!!! Mais cette technique n'est pas la bonne ... Elle nécessite plusieurs mois de forage: il va falloir trouver autre chose et vite !!!

 7 mai 2010: les ingénieurs de BP essaient de recouvrir la fuite pricipale à l'aide d'un gigantesque dôme rélié à un bateau en surface pour collecter le plus de pétrole possible. Mais à cause de la basse température et de la haute pression régnant à cette profondeur, des cristaux de glace ont fini par boucher le tuyau. Le dôme à été éjecté: il repose maintenant au fond de la mer...

16 mai 2010: Des petits robots, commandés depuis les bateaux ou la terre ferme réussissent à insérere un tube d'aspiration au niveau de la fuite principale. Les ingénieurs de British Petroleum récupèrent ainsi 30 000 litres de pétrole par jour. C'est un bon début mais ce n'est pas suffisant car des flotrs d'hydrocarbure s'échappent toujours à l'éxtrémité du tuyau , juste au dessus du bloc obturateur (voir début de l'article )

26 mai 2010: Grâce à des tuyauxreliés à une plate-forme en surface, les ingénieurs de BP injectent de la boue lourde (à haute pression ) dans le puits. Ils éspèrent ainsi contrer le geyser de pétrole.

27 mai 2010: Victoire ??? Le flux semble s'interrompre... Mais le jet noir finit par gagner le bras de fer: sous sa pression, la boue est régurgitée du bloc obturateur, et la fuite continue , inlassablemment ...

31 mai 2010: Les robots coupent le tuyau endommagé et pose un nouveau capuchon mais cette fois sur la fuite du bloc obturateur. En injectant de l'eau chaude les ingénieurs de BP espèrent empêcher la formation de cristaux. Une bonne nouvelle: BP annonce qu'ils récupèrent entre 3 et 4 millions de litres de pétrole par jour (contre 30 000 L le 16 mai). Mais il;ne faut pas crier victoire: le puits déversent toujours au moins 6 millions de litres par jour. Le capuchon n'est pas très stable: une simple houle, une simple tempête et il est éjécté.

  

BILAN DES VIES...

(animaux)

  

400 tortues ont étés retrouvées mortes à cause de cette marée noire

 50 dauphins englués de pétrole dolphin- (C) ToxicWeb_Flickr.jpg

 

des centaines d'oiseaux côtiers morts et qui sont devenus le symbole de cette marée noire

 

 

  

 

 

 

  Veuillez escuser la mauvaise qualité de la vidéo ci dessous .

 

 

 

 

 

 

  

  

 

Commenter cet article